Robe rouge Shangaï

A l’occasion du nouvel an chinois, j’ai voulu porter du rouge comme le veut la tradition.
En fonction de ma morphologie, une robe qui cintre la taille met en valeur ma silhouette et comme le mois de février est le plus chaud à Penang, j’ai opté pour une moitié de dos nu. Le tissus, soie et polyester, étant souple, une doublure pour la tenue de la robe s’imposait. Pour avoir de l’aisance de mes mouvements et surtout pour m’assoir sans tirage sur le tissus, deux fentes discrètes ont été positionnées.
La première version de cette robe avait été faite d’une longueur arrivant en dessous du genou, puis par la suite au dessus, pour allonger ma ligne.

Vous voulez la même? contactez moi 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *